top of page
Search
  • Writer's pictureInes Audrey

N'attend pas une validation


Salut les amis,


J'espère que vous allez bien; si ce n'est pas le cas, considérez que c'est juste une tempête et qu'il fera beau après elle.

Fais de ton mieux et les gens s'en apercevront. Cette phrase d'Oprah Winfrey que j'ai pris la peine de traduire contient toute l'idée que je veux partager avec vous aujourd'hui. Le besoin de validation, de reconnaissance de la part des autres (amis, famille, employeur, professeurs...); cette quête perpétuelle de l'approbation, du "bravo" "oui...c'est fantastique, bien joué", dont nous nous faisons prisonniers beaucoup trop de fois, trop longtemps, qui nous empêche de voir, d'apprécier nos propres efforts quand nous réalisons quelque chose.


J'ai connu une personne, Y, talentueuse, qui avait de bonnes idées, mais qui malheureusement parce qu'elle était toujours dans l'attente d'être vue, reconnue, appréciée, félicitée, n'arrivait pas à s'aimer et à aimer son travail. Çà a peut-être l'air anodin comme ça, mais pensez-y vous même; comment vous sentez-vous lorsque vous faites quelque chose de beau, de bien, de formidable, et que vous attendez qu'une personne, cette personne en particulier vous félicite, mais elle ne le fait pas; parfois elle ne s'en rend même pas compte. Qu'est-ce que ça vous fait? Frustré n'est-ce pas? Dévasté, insatisfait, critique envers vous-même. Et bien, c'est exactement comme ça que Y se sentait et ça se voyait. La hargne, la rage, l'empêchent de vivre avec plus de joie et de liberté. Elle a fait de la validation des autres un objectif à atteindre; objectif qui est l'essence de son bonheur. Résultat, objectif non atteint égal Y malheureuse.


Lorsque nous faisons de notre mieux, quelqu'un le remarquera toujours. Dans le cas d'Y, elle attendait la reconnaissance d'une personne en particulier et ne l'a pas obtenu. Mais moi, j'avais remarqué ses efforts. Chers amis, la première personne qui doit être fière de votre travail, de vos accomplissements, c'est vous. Vous avant les autres. L'essentiel, c'est de faire ce que vous avez à faire, de le faire très bien, c'est votre devoir. Les autres ne nous doivent pas; mais nous devons à nous-même d'être satisfaits et d'apprécier nos efforts. Un jour tes efforts seront remarqués, mais en attendant, vis, aime, souris.


LOVE!!!

 
0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page